ASSOCIATION DES ANCIENS DU LYCEE FRANÇAIS D'ANKARA

ACCUEIL

LA DESCRIPTION DE NOTRE ASSOCIATION

Naissance de l'ADALFA:

Le samedi 7 septembre 2013, les anciens élèves du lycée Charles de Gaulle d’Ankara ont organisé une soirée dansante sous le haut patronage de SE Laurent Bili, Ambassadeur de France en Turquie, avec l’aide et le soutien du lycée.

Cette soirée est couronnée par la création d’une Association à Ankara, le vendredi 15 novembre 2013, avec l’aide et le soutien de l’AEFE, du lycée Français Charles de Gaulle à Ankara,le Service  de Coopération et d’Action Culturelle de l’Ambassade de France.

ADALFAAssociation des Anciens du Lycée Français d’Ankara est une association, loi 1901, chaperonnée par l’ALFM (Association des Anciens des Lycées Français du Monde) à Paris.

La soirée du 7 Septembre 2013:

La soirée était ouverte à tous les anciens élèves du lycée, quelle que soit la durée de leur passage dans l’établissement, et à leurs conjoints et leurs amis, ainsi qu’à la communauté éducative du lycée. Plus de 150 personnes se sont réunies dans les jardins de l’ambassade incluant des bacheliers dont l’année de promotion allait de 1976 à 2013.

Au cours de la soirée, les anciens bacheliers ont été mis à l’honneur avec une cérémonie de remises de diplôme par promotion.

Après de nombreuses années, la plupart ont été transportés de nouveau vers leur enfance (ou  jeunesse) et ont surtout senti leur appartenance à une grande famille qui se voit maintenant soutenue par l’AEFE et le gouvernement français.

Notre mission:

Notre association d'anciens eleves a plusieurs missions que l'on peut grouper ainsi:

1. Créer une union francophone solide a l'étranger.

2. Reunir regulierement les anciens eleves du LCDG, ainsi que la communauté éducative du lycée.

3. Renforcer les liens entre les associations d'anciens eleves de tous les lycées français en Turquie.

4. Etablir un reseau de networking professionel entre les anciens eleves du lycée.

5. Propager la qualité de l'education française.

6. Consolider les liens entre les anciens éleves du LCDG et le gouvernement Français.